photo de 3 jeunes lycées avec texte : covid-19

Covid-19 : Jeunesse et solidarité

Après les mesures d’urgence permettant d’assurer la continuité pédagogique, la Région poursuit son action « anticrise » en accompagnant les jeunes Ligériens à travers son plan de relance régional grâce à des actions concrètes pour soutenir le pouvoir d’achat des familles et renforcer les conditions d’accès des jeunes à l’éducation, à la culture et au sport.

Mesures d'urgence pour maintenir la continuité pédagogique

La continuité pédagogique a été de mise pour tous les apprenants depuis le début du confinement. Les lycées ligériens sont restés ouverts avec le maintien d’une activité minimale et un engagement quotidien pour répondre aux besoins de continuité éducative des lycéens ou permettre l’accueil des enfants de personnel de santé, ou encore s’engager dans des actions solidaires. Aussi, la Région a maintenu les bourses à la mobilité pour les étudiants de l’enseignement supérieur.

Lycées : une mobilisation numérique avec E-Lyco pour soutenir la continuité pédagogique

La Région s’est mobilisée dès le début de la crise Covid-19 pour soutenir la continuité pédagogique, avec la montée en charge de l’environnement numérique de travail. La solution d’ENT E-Lyco qu’elle propose (en partenariat avec le Rectorat et les 5 départements des Pays de la Loire) a fait l’objet d’une mobilisation prioritaire dès les premières heures de l’annonce du confinement : octroi de serveurs dédiés, hausse des bandes passantes… E-lyco fait aujourd’hui ses preuves et enregistre une croissance exponentielle des connexions journalières, multipliées par 5 :

  • 135 000 connexions max/jour avant la crise, et aujourd’hui + de 600 000/jour ;
  • 4 millions de pages sont consultées chaque jour ;
  • des établissements reviennent ainsi à l’usage d’E-lyco : 7 000 nouveaux utilisateurs recensés.

En parallèle, la Région a autorisé le prêt de matériel informatique régional en faveur des jeunes sans solution informatique, selon des modalités qui ont été transmises aux chefs d’établissement. 480 prêts ont été à ce jour réalisés, y compris pour les publics décrocheurs accueillis dans les missions de lutte contre le décrochage scolaire.

Visières de protection : une production lancée dans 15 lycées

La Région soutient les initiatives locales dans les lycées : une quinzaine d’établissements (Rabelais, Réaumur, Chevrollier, Livet, Appert, Monge, Jean-Perrin…) produisent des visières de protection pour des centres hospitaliers à partir des imprimantes 3D fournies par la Région, avec l’appui de professeurs de technologie autorisés par le Rectorat. Cette initiative complète le recensement opéré dans les établissements qui a donné lieu le 26 mars dernier à une grande campagne de collecte de 700 000 équipements de protection (dont 540 000 gants, 15 000 masques, 4 000 blouses, 82 000 charlottes) remis à l’ARS pour répondre aux besoins prioritaires sur le territoire.

Les lycées à l’appui des hôpitaux et structures de soins aux personnes fragiles

Dans le cadre des plans de continuité d’activité des établissements publics, près de 130 agents régionaux dans les lycées ont été mobilisés activement, permettant notamment d’accueillir des enfants de personnel de santé dans deux établissements. Un appel à volontariat de la Région a également permis la mobilisation d’agents pour soutenir des établissements de soin et des Ehpad pour répondre aux demandes de ces structures. Ainsi, une quinzaine de demandes d’appui ont été formulées à la Région par des centres hospitaliers et des Ehpad pour accéder à des internats, bénéficier de l’appui de personnels régionaux aux compétences utiles dans la période, tels que les cuisiniers. La Région a formalisé une procédure de mise à disposition gratuite de ses locaux dans trois lycées, ainsi que le prêt de petit matériel de restauration.

Enseignement supérieur : la Région maintient le versement des bourses Envoléo aux étudiants

Chaque année, la Région des Pays de la Loire accompagne les étudiants ligériens qui souhaitent partir à l’étranger pour y poursuivre leurs études ou réaliser un stage, à travers le dispositif Envoléo. La situation sanitaire a contraint certaines entreprises et établissements de formation français et étrangers à interrompre sans préavis les cours et les stages. Pour les étudiants qui ont dû rester confinés, anticiper leur retour en France ou annuler leur départ, la Région des Pays de la Loire répond à l’urgence en maintenant le versement de ses aides pour que personne ne soit pénalisé.

  • Pour les étudiants déjà partis à l’étranger : toutes les bourses Envoléo seront versées intégralement, quel que soit leur choix, retour anticipé ou continuation du stage ou des études. Un justificatif, attestation d’arrivée ou certificat de présence (même s’il ne couvre pas la durée minimale requise par le dispositif Envoléo) établis par l’organisme d’accueil, sera demandé.
  • Pour les étudiants éligibles au dispositif Envoléo contraints d’annuler ou reporter leur départ à l’étranger pour cause du Covid-19 et qui ont engagé des frais (transport, loyer dans le pays d’accueil…) sans avoir pu se faire rembourser : les bourses Envoléo seront versées, sous réserve de la présentation d’une attestation sur l’honneur. Les pièces justificatives et demandes de renseignements sont à adresser au service des relations internationales de l’établissement fréquenté par l’étudiant.

Envoléo en bref :

  • Budget annuel régional : 2,9 M€
  • 3 600 bourses réparties entre 47 établissements des Pays de la Loire.

En savoir plus sur la bourse Envoléo

A voir aussi

L’Orientibus poursuit sa route sur le net

Le confinement et les règles sanitaires liées au Covid-19 ont contraint les Orientibus à rester au garage. Parce que mon orientation n’attend pas, bon nombres des services disponibles à bord des véhicules sont accessibles en ligne : quizz, vidéos-métier ou MOOC pour trouver la formation qui me correspond, mon futur métier ou en découvrir de nouveaux.

Accéder à l’Orientibus en ligne